AVENIR SPORTIF DE RUAUDIN : site officiel du club de foot de RUAUDIN - footeo

Laval F.A / AS Ruaudin Féminines Féminines

4 avril 2017 - 23:36

Ce déplacement en terre Lavalloise, lieu d'exploit de la saison dernière en coupe de France avec une qualification aux tirs au but alors que nos féminines venaient de commencer l'aventure du football féminin de l'ASR, s'annonçait délicat.
Pourquoi délicat ?! C'est un déplacement d'une heure de trajet avec une convocation à 12:30 pour un départ à 12:45 faisant suite à la soirée du club où pas moins de 75% de l'effectif convoqué était présente , bravo .

L'heure de convocation arrivant, le premier contretemps survient lorsqu'une de nos joueuses ne peut se rendre au stade. Nous voilà donc parti à 10 joueuses vers Laval, Le soleil est au RdV. Deuxième contretemps, 200 mètres après le départ, j'ai oublié mon portefeuille , parkas et portable ........ demi-tour. Malgré tout, nous arrivons à destination où nous retrouvons Marie et Pauline. Les consignes sont claires, on joue replié sans attaquante et procédons en contre. La tactique va s'avérer très bien appliquée par les filles qui font une très bonne entrée en matière au point qu'on ne ressent pas l'infériorité numérique. 8ème mn de jeu, le ballon est ressorti rapidement et proprement et sur ce contre Laura Lucas va battre la gardienne adverse d'une frappe croisée du gauche qui finit dans le petit filet opposé. 0-1 pour les Red (es ) !

Toute la première mi-temps verra l'équipe en place et procéder par contre. L'adversaire à la possession mais s'expose aux contres qui nous donnera 2 occasions à nouveau par Laura Lucas et Marie Roy qui buteront sur la gardienne adverse. Le temps passe, on approche de la mi-temps, l'arbitre annonce 1 mn d'arrêt de jeu. 1 mn de trop puisque suite à un décalage que l'adversaire a su bien négocier, un centre aboutira dans les pieds de l'avant centre Lavalloise qui marque le but égalisateur à bout portant sur lequel Manon ne pourra rien.

Le début de 2eme mi-temps est compliqué et la mise en jambe tarde, ponctué par 3 buts encaissés, dus aux efforts consentis lors de la période initiale. Malgré cela, l'équipe ne lâche pas et continue d'appliquer les consignes en jouant en contre en progressant par des passes courtes dans les pieds. A l'occasion du troisième but et une intervention du soigneur boitillant Ruaudinois pour Manon suite à une intervention illicite de la numéro 9 adverse pour marquer ce 3éme but, les filles décident de se réunir au centre du terrain et échange des consignes pour arrêter cette hémorragie de buts encaissés depuis le début de 2ème période. La re-mobilisation est présente, à nouveau l'équipe se procure des occasions jusqu'à un penalty sifflé en notre faveur, bloqué par la gardienne. Nouveau contretemps, Julie se plaint de sa cheville de plus en plus douloureuse. On décide de la sortir pour assurer son intégrité physique. L'équipe se retrouve donc à 9, mais malgré cela, le bloc continue de fonctionner avec Pauline en sentinelle devant la défense, une première très bien réussie, Laura Lucas, Marie et Jenny en milieux relayeurs-attaquantes ............ L'équipe continue de se procurer des occasions jusqu'à la fin du match en procédant par combinaison en passes courtes. C'est certainement le match où on aura vu le plus grand nombre d'occasion franche en notre faveur.

un score final de 6-1, au goût amer, car les filles consentent beaucoup d'efforts, démontrent un mental hors du commun alors que tous les éléments étaient contraires. Les paliers pour combler la marge entre le championnat Maine-Normand (niveau juste en dessous de la division 2 nationale) et le championnat DH de la saison dernière sont franchis les uns après les autres et nous rapprochent inexorablement du niveau souhaité pour emmagasiner les points tant espérés et au combien mérités par les filles. J'avoue que ce n'est absolument pas facile pour elles. Par contre, en tout état de cause et quelque soit la situation, nous les soutiendrons jusqu'à la dernière mn du dernier match de championnat le 14 mai 2017. Pour preuve de notre persévérance, nous enregistrons une nouvelle licenciée ce soir, Andréa.
Le staff est absolument convaincu que les points vont rentrer, mais il ne faut pas lâcher et entretenir ce mental de fer qui caractérise notre équipe féminine. Nous sommes tout aussi convaincu qu'à effectif complet, les débats auraient été équilibrés et que le mental aurait fait la différence.

Ne lâchez rien les filles même si les but encaissés laissent des traces et que les défaites sont de plus en plus amères. Cela veut aussi dire que vous n'êtes pas loin du Graal et d'enregistrer une 2ème victoire dans ce championnat Maine-Normand au combien relevé .

Denis

 

Commentaires

nov.
19:00
Salle de la Noue

Aucun sujet